.

Le coaching, c’est quoi ? 

Le coaching est un accompagnement qui a pour objectif le développement des aptitudes, l’amélioration de l’efficacité, l’adaptation à une situation nouvelle, l’aide à la décision ou la résolution de difficultés.

Cette intervention porte sur toutes les compétences qui ne dépendent pas exclusivement de connaissances techniques. Elle est particulièrement bien adaptée aux «savoir-faire» et «savoir être» concernant le management, l’organisation, le relationnel, la communication.

Le coaching vise le développement de l’autonomie et non la reproduction de modèles. En apportant un nouvel éclairage sur les situations réelles, il génère des évolutions significatives en matière de comportement et d’efficacité.

Il facilite notamment les adaptations aux changements intenses de l’environnement économique et social. Il entraîne conjointement une réduction du stress en améliorant l’aisance dans la fonction, et en apportant un antidote à la solitude des décideurs et des responsables

 

Le coaching, pourquoi ?

 

Nous traversons une période de profonde mutation (modification des valeurs relatives au travail et aux relations hiérarchiques, changements des attentes des interlocuteurs, nouvelles technologies de l’information et de la communication, mondialisation, évolutions culturelles, …).

Les anciennes façons de faire ne produisent plus les résultats escomptés, les simples apports de connaissances ne suffisent pas à générer les adaptations nécessaires. Le coaching, de par son pragmatisme, constitue un des rares supports efficaces dans ce contexte. Les objectifs que peuvent lui être assignés, sont notamment les suivants :

 

Accompagner les responsables dans :

 

- Leur prise de fonction

- Le développement de leur leadership et de leur efficacité

- La résolution de difficultés relationnelles et opérationnelles

- La préparation d’une intervention décisive (assemblée générale, meeting du personnel, interview, décision à prendre, …)

 

Accompagner les équipes dans :

 

- Leur constitution

- Le renforcement de leur cohésion et l’amélioration de leur efficacité

- Leur adaptation aux changements internes et externes

- La résolution de dysfonctionnements relationnels et fonctionnels

 

Accompagner des personnes, à titre individuel, dans :

 

- L’optimisation de leurs ressources

- Le développement de leur autonomie

- L’identification de leur mode de fonctionnement et de leurs effets

- Leur bilan et leur projet professionnel

 

Le coaching, pour qui ?

 

Le coaching est approprié à toutes les organisations, privées, publiques et associatives. Il s’adresse plus particulièrement :

 

 Aux personnes exerçant un rôle de management, direct ou indirect (Dirigeants et responsables, encadrement supérieur, intermédiaire et de proximité, intervenants commerciaux)

 Aux équipes souhaitant améliorer cohésion et fonctionnement interne

 A toute personne désirant développer son potentiel, réfléchir à son avenir professionnel, ou résoudre certaines difficultés

 

Le coaching, comment ?

 

Le principe du coaching étant d’aider le «coaché» à élaborer lui-même ses propres solutions, l’essentiel de la prestation repose sur des entretiens en face à face, basés sur l’utilisation des méthodes d’écoute active (écoute, questionnement, reformulation).

Le coach va notamment mettre en évidence les points qui méritent attention. Il va ainsi aider son «coaché» à détecter les « zones d’ombre «, à affiner ses analyses, à entrevoir de nouveaux points de vue, à construire des réponses à ses attentes. Il complétera ces réflexions par des apports didactiques, des méthodes et des outils.

En fonction des besoins détectés, et en accord avec le «coaché», le coach pourra : recourir à des interviews internes ou externes, l’accompagner lors d’entretiens ou de réunions, l’entraîner par des simulations (prise de parole en public, entretiens, ...), assurer un suivi téléphonique.

Confidentialité : L’efficacité de la méthode, exige du coach un engagement de confidentialité absolue sur ce qui se passe et se dit avec son «coaché». Dans le cas où une restitution à un tiers est prévue (par exemple auprès de la hiérarchie), son contenu est déterminé avec l’accord express du «coaché». Si la restitution se fait par écrit, elle lui est soumise pour approbation. Si elle se fait oralement, elle a lieu en sa présence.

 

Le coaching, par qui ?

 

Pour être efficace, un coach doit impérativement réunir, outre son savoir-faire, plusieurs atouts :

 

Une expérience professionnelle importante et diversifiée lui permettant d’appréhender avec perspicacité la réalité et les enjeux de la situation de son «coaché»

 

Une solide connaissance des fonctionnements humains, relationnels et managériaux, afin d’être capable de percevoir et d’expliciter les situations étudiées

 

Avoir lui-même bénéficié d’un accompagnement long, et disposer d’un lieu de supervision, lui donnant la maîtrise de son implication dans la relation

 

Une indépendance vis à vis des organisations et personnes clientes, assurant l’objectivité et le recul d’un regard extérieur, ainsi que la capacité à s’exprimer librement

 

Une déontologie rigoureuse garantissant la confidentialité indispensable et l’engagement à servir les intérêts de son «coaché»

A la Une

  • FACILITY RH FacilityRh : La filiale conseil du Groupe Sophie Dupaigne Conseil Facility RH La performance...
  • CONDUITE DU CHANGEMENT Dans un monde d’incertitude et de fluctuation permanente, manager le changement devient une obligation...